samedi 7 décembre 2019

Star-wars - Tatooine

Récemment, j'ai terminé la mise en peinture de la dernière maison, en impression 3d, de mon village désertique tatooinesque. J'ai aussi acquis lors de la dernière convention Crisis un tapis de JDR désert. L'occasion était donc trop belle pour ne pas mettre en scène quelques figurines.

Maisons impression 3D et tapis quadrillé pour JDR




Les "hommes" du Hutt ne sont jamais loin.

A la nuit tombante, Cade Bane fait son entrée en ville.

Les hommes des sables s'aventurent rarement en ville.

IG-88 est sur la piste de sa proie.

Les chevaucheurs de Dewbacks rentrent de patrouille dans le désert.

Les jawa examinent leur dernière prise.

On attend le client sous l’œil d'un agent impérial. 

Zuckuss s'offre une pause repas.



L'ordre est assuré par les Sandtroopers.

Un vieux speeder en réparation.




"Te bile pas l'ami, j't'offre un verre au club !"

La nuit est désormais tombée sur le paysage aride.

Tout est calme, dormez citoyens vertueux de l'Empire.



mercredi 4 décembre 2019

Batman - Gotham City Chronicles 03

Je continue sur ma lancée afin d'essayer de compenser le retard pris sur le planning de peinture que je m'étais fixé. Lors des dernières vacances, j'ai bouclé la peinture des figurines nécessaire pour jouer le premier scénario de Batman : Baine, Catwomen, Nightwing, et la commissaire Montoya.

Maintenant que les figurines sont prêtes, il faut que je lise les règles et que je planifie une séance de jeu. 






Sous le regard indifférent de Catwomen


Nightwing  affronte Baine dans les rues de Gotham.


Heureusement, le commissaire Renée Montoya arrive en renfort.




samedi 30 novembre 2019

Cthulhu Wars

Le Dormeur doit se réveiller

Retour sur une des deux parties jouées lors de notre weekend entre amis à Beussent en Mars. Ce n'est pas de toute dernière fraîcheur mais les photos n'ont pas de date de péremption.

Nous avons donc livré une guerre pour la domination du monde à 6: le Seigneur Hastur (Boris), le prolifique Shub-Niggurath (Zool), le primordial Ubbo-Sathla (Tess), le Chaos Rampant (Faby), le Maître des Portail (Ludovic) et enfin le Dormeur (CaptainLille).

La carte est classique et je n'ai pas inclus d'extension à la demande de mes amis qui ne se sentent pas d'assimiler de nouvelles règles. La partie s'est déroulée sur une  petite durée de deux heures dans une ambiance fort sympathique, servie avec des olives, du saucisson et autres apéritifs.



Le Signe Jaune

La reproduction est au cœur des rites de Shub-Niggurath.

Toute première sortie pour les Tcho-Tchos.

Préparation de la bataille.


La partie en quelques mots

Sous l’œil vigilant de Howard, les diverses factions ont invoqué les puissances qui rôdent entre les plans et, forces incantations ont permis à  Shub-Niggurath et Ubbo-Sathla de se manifester sur le plan primaire.

Les vils tcho-ctho invoque leur grand ancien !

Il s'agit de la première apparition de Ubbo-Sathla et nous ignorons comment gérer cette faction aux règles bien spécifiques. La montée en puissance du Grand Ancien nous perturbe tellement que j'ai demandé au groupe Cthulhu Wars France quelques précisions en cours de  partie.


Le tentaculaire Shub-Niggurath est prêt à répandre sa semence. 


On se bouscule sur la terre.

Les créatures amorphes, tentaculaires et gluantes, apparaissent un peu partout sur la planète. Seul le Roi en Jaune donne une "touche de délicatesse physique" à la monstruosité ambiante.


"Le monde ne suffit pas" pour les grands anciens



Yog-Sothoth connaît la porte. Yog-Sothoth est la porte. Yog-Sothoth est la clé et le gardien de la porte. Le passé, le présent, le futur, tous sont un en Yog-Sothoth. Pourtant Ludo est à la peine car c'est la première fois qu'il joue le maître des Portails. Ses serviteurs utilisent cependant les portes des autres factions pour s'insinuer dans le monde.


Un envoyé de Yog-Sothoth face à une sorcier de Tsathoggua.

La multiplication des  monstres engendrent finalement des tensions et les premiers affrontements ont lieu.

Les mille chevreaux sur les terres du Roi en Jaune.

Le Chaos Rampant affronte le Signe Jaune lors de petites escarmouches.

La guerre est déclarée.

Shub-Niggurath  à l'assaut du sanctuaire Tcho-Tcho.

Mais la menace la plus sérieuse, qui pèse sur le monde, est celle des ignobles tcho-tcho dégénérés. Sorti des profondeur, leur divinité répugnante est à deux doigts de remporter la victoire. Shub-Niggurath, au fait de sa puissance, passe à l'attaque. Hélas, l'affrontement se solde par un match nul: aucune blessure mortelle n'est infligée !

Le Dormeur est en embuscade dans le grand nord.

Pendant ce temps, le Dormeur a insidieusement envahi la terre. Nul ne vient lui contester ses territoires alors qu'il est plongé dans la léthargie. Il attend son heure, gavé de points de pouvoir.



Tandis qu'Ubbo-Sathla contre-attaque les forces de la chèvre Noire, Tsathoggua s'éveille et ravage les terres du nord. Il écrase ou dévore les monstres et adeptes de Yog-Sothoth en premier lieu, prenant le contrôle de ces portails. La phase d'apocalypse lui offre 10 pv.

Les autres cultes réalisent trop tard la menace: leurs forces sont trop éloignées pour contre-carrer le Dormeur. Réitérant son raid du tour précédent, il balaie les forces de Ubbo-Sathla et s'arroge la victoire sur le fil : 34 PV pour Tsathoggua, 29 pour Ubbo-Sathla.


Ubbo-Sathla se voit voler la victoire

Conclusion

La partie a duré, comme souvent, deux heures. Elle fut très intéressante avec l'arrivée d'une nouvelle faction. Tess a immédiatement compris comment tirer le meilleur parti de ses forces, invoquant et sacrifiant continuellement des grands prêtres. Nous sommes tous restés coi un moment devant la montée en puissance du grand ancien rose. Cependant, au final, il n'est pas plus redoutable que ses pairs. Il suffit de le frapper au bon moment et de ne pas oublier que cthulhu wars est bien un jeu d'affrontement tentacules vs tentacules.

lundi 25 novembre 2019

MARS ATTACKS 02

Les envahisseurs sont encore là !

La semaine dernière j'ai proposé à Oll de découvrir le jeu Mars Attack. Il avait, lui-aussi, acquis le jeu lorsqu'il fut liquidé par Ludikbazar. S'il avait commencé la mise en peinture des figurines, il n'avait pas encore eu l'occasion de le tester. C'est désormais chose faite. Je vous propose donc un retour sur le combat qui s'est déroulé dans les rues d'une ville ravagée.

Contexte

Dans cette mission, un groupe de soldats de l'US Army affronte une force de Fantassins Martiens, chacun cherchant à éliminer l'adversaire et à récupérer des objectifs sur le champ de bataille. Ce scénario a été conçu pour faire découvrir les règles et présenter les mécanismes de chaque faction.


Les troupes américaines arrivent sur site.

Les martiens ont déjà envahi Greenville.



Le quartier ravagé ou l'affrontement aura lieu.

La partie

Les marines ont l'initiative et s'avancent dans les ruines de Greenville. Un premier artefact est rapidement découvert.

Le pion objectif est retourné: c'est un artefact alien.

Brusquement, le ciel s'obscurcit et les martiens font pleuvoir la mort depuis les cieux (Activation d'une carte soutien) . Mais les marines sont avertis à temps et se mettent à couvert (Carte contre de l'humanité). L'un d'entre-eux est pris dans la zone d'explosion et panique. Il devra dépenser son action de mouvement afin de se relever.

L'effet du rayon des martiens est contré par une carte Planquez-vous de l'humanité.

Les martiens en profite pour s'infiltrer dans les rues et les bâtiments.  Leurs rayons laser sont redoutables pour les frêles humains.



Même la protection d'un mur ne suffit pas.

De plus, leur puissante armure (Règle de faction) leur permet d'encaisser des tirs qui tueraient un marine.  De fait, ils prennent des risques calculés pour s'emparer des pions objectifs.

Même à découvert, les marines résistent au tir de M16.






Soudain une créature mutante surgit sur les lignes arrière de l'ennemi (Carte événement). Mais, probablement en raison d'une affinité honteuse, le monstre échoue à tuer un petit homme vert et s'en va comme il était venu.


Ils sont partout !

Soudain, des civils pénètrent dans le périmètre ( Carte événement). Ce n'est pas une bonne chose pour les marines qui vont devoir prendre des risques pour les mettre à l'abri, faute de quoi les martiens vont les capturer.

L'une des civils surgit derrière les lignes américaines.



Les martiens continuent leur moisson de spécimens. Les ricains sont plus ennuyés car la plupart des pions sont assez éloignés de leur zone de déploiement. 

L'un des marines quitte le couvert afin de prendre un pion objectif: damned ! C'est encore un pion spécimen.  Comble de malchance, le mutant réapparaît et dévore le valeureux soldat.

Un monstre extraterrestre surgit

Il ne laisse aucun chance au marine américain.

Immédiatement après, un vil martien sort du couvert pour s'emparer du point de victoire. A cet instant de la partie, la victoire peut encore basculer dans l'un des deux camps.

Rassasié la bête disparaît, un martien en profite pour s'emparer du pion objectif laissé libre.

Mais le sort des armes sera défavorable à l'humanité. Le sergent engage un soldat martien afin de sauver la vie d'un civil. En cas d'échec la victoire sera martienne. Le marine est meilleur en corps-à-corps que le martien et je dispose d'un dès bonus en raison de la "charge".


Le sergent est vaincu

Je n'obtiens qu'un misérable succès contre trois pour Olivier. Je suis vert , quelle ironie ! La mort du sergent octroie des points de victoire au camp martien et l'action suivante la mort du civil lui donne la victoire.

Le civil est condamné !

Victoire martienne 9 à 6

Conclusion
Mars Attacks est vraiment un jeu que j'affectionne. Il est d'une grande simplicité sans être simpliste dans son approche. Les règles retranscrivent parfaitement le côté loufoque du film, et il est plaisant de revivre en 28 mm les scènes de ce film culte. Olivier a bien accroché au système et il a décidé de finir la mise en peinture des martiens.